La dépression

La dépression n'est pas simplement un changement d'humeur temporaire ou un signe de faiblesse. Il s'agit d'un véritable problème médical grave entraînant de nombreux symptômes émotionnels, physiques, comportementaux et cognitifs.

 

Définition de la dépression

Nombreux sont ceux qui éprouvent de la honte ou qui ont peur de demander de l'aide. Certaines personnes font abstraction de leurs symptômes et finissent par souffrir en silence. Contrairement à certaines idées fausses, la dépression n'est pas inévitable et n'est pas un défaut de personnalité. Les gens souffrant de dépression ont souvent de telles pensées en raison du sentiment de culpabilité qu'ils éprouvent et qui est causé par la maladie. La dépression est un vrai problème de santé pour lequel de l'aide est offerte. Tout d'abord, il importe que la personne prenne conscience de son état et qu'ensuite elle demande de l'aide.

 

Qui la dépression touche-t-elle ?

Environ un Canadien sur dix aura un épisode de trouble dépressif majeur (le diagnostic donné aux personnes souffrant de dépression) à une période donnée de sa vie.

  • La dépression est en fait un problème médical très répandu :
  • La dépression est l'une des principales causes d'invalidité dans le monde.
  • Les femmes sont plus susceptibles que les hommes de souffrir de dépression.
  • Les personnes ayant des antécédents familiaux de dépression peuvent être plus enclines à être atteintes de ce trouble.
  • Les personnes ayant une maladie chronique peuvent aussi être susceptibles d'être atteintes de ce trouble.

Malheureusement, de nombreuses personnes, inconscientes du fait que ce trouble est courant, ne cherchent pas de traitements, car elles s'inquiètent de ce que les autres pourraient penser d'elles. Toutefois, la dépression est de nos jours une maladie courante pour laquelle il existe de nombreux traitements efficaces. Si vous pensez que vous souffrez de dépression, il est important que vous consultiez votre médecin le plus tôt possible.

 

Quels sont les différents types de dépression ?

Trouble dépressif majeur
La forme la plus courante est connue sous le nom de trouble dépressif majeur.
Le trouble dépressif majeur est caractérisé par une période assez longue (au moins deux semaines) pendant laquelle une personne se sent triste ou désespérée ou manque de concentration, pratiquement de façon quotidienne, pendant la plus grande partie de la journée. Cet état est lié à de nombreux autres symptômes qui peuvent avoir des répercussions sur le plan émotionnel, social, professionnel et dans d'autres domaines importants de la vie.
Heureusement, lorsque la personne est correctement pris en charge, un rétablissement est possible.

 

« Dépression saisonnière »
Il existe un type de dépression lié au manque de lumière naturelle et qui se produit pendant l'hiver, au Canada. Cette « dépression saisonnière » est également appelée « trouble affectif saisonnier » ou « TAS » et touche entre 3 % et 5 % des adultes canadiens. Pour les personnes qui souffrent de cette forme de dépression, les symptômes surviennent habituellement pendant l'automne et disparaissent à l'arrivée du printemps.

 

Dépression post-partum
Après la naissance d'un enfant, le niveau des hormones baisse considérablement. Cela peut entraîner chez la nouvelle mère un sentiment dépressif connu sous le nom d'épisode dépressif du post-partum. On pense que la dépression post-partum peut être liée à un changement rapide des hormones.

 

Deuil
Bien qu'il s'agisse souvent d'un processus douloureux, le deuil est une réaction normale et nécessaire à une perte. Cette période peut durer des semaines, des mois ou même des années selon la personne. Une perte importante peut déclencher une véritable dépression. Cependant, le deuil n'entraîne habituellement pas le trouble dépressif à proprement parler.

 

Quels facteurs peuvent être liés à la dépression ?

La dépression peut être causée par un ou plusieurs facteurs.
Certains des facteurs qui contribuent à la dépression sont :
Antécédents familiaux : La dépression peut être fréquente dans certaines familles.
Déséquilibre des substances chimiques dans le cerveau ;
Événements difficiles ;
Événements traumatisants, comme par exemple ceux qui surviennent durant l'enfance et qui peuvent influencer l'état d'esprit pendant toute la vie :
- Abus ;
- Négligence ;
- Divorce ;
- Violence familiale

 

Augmentation des pressions professionnelles : Pendant ces périodes, les gens sont plus enclins à souffrir de dépression.
Maladie chronique : Peut augmenter les risques qu'une personne souffre de dépression.
Personnes à faible revenu vivant seules et/ou étant divorcées : Elles peuvent manifester des symptômes de dépression.
Abus de drogues ou d'alcool : Souvent associé à la dépression

 

Signes avant-coureurs

Une personne souffrant de dépression peut parfois manifester les symptômes suivants :

Symptômes émotionnels
Ces symptômes sont liés aux émotions. Une personne déprimée peut se sentir triste, désespérée, avoir peu d'intérêt pour des choses qu'elle aimait et peut se sentir submergée.
« Je ne m'amuse plus quand je passe du temps avec mes amis. »
« Je suis toujours triste et j'ai l'impression de ne pas être moi-même. »
« Parfois, j'ai l'impression que ma vie ne vaut pas la peine d'être vécue. »
« Je me sens coupable d'entraîner tout le monde dans mes problèmes. »

 

Symptômes physiques

L'incidence de la dépression n'est pas toujours « mentale ». Elle peut également avoir des effets sur le corps. Les personnes qui souffrent de dépression peuvent se plaindre de maux et de douleurs inexpliqués.
« J'ai l'impression de ne pas avoir d'énergie. »
« Je n'ai plus d'appétit. »
« Je n'arrive plus à contrôler mon poids. »
« J'ai souvent souffert de douleurs dorsales ces derniers temps. »
« J'ai des maux d'estomac. »
« Je me réveille souvent au milieu de la nuit et j'ai du mal à me rendormir. »
« J'ai mal aux articulations, bien que je n'aie pas de problèmes de santé de ce type. »
« J'ai l'impression de fonctionner au ralenti. »

 

Symptômes comportementaux

Lorsqu'une personne souffre de dépression, il se peut qu'elle se comporte différemment. Une personne joyeuse et pleine d'entrain peut devenir lente et manquer d'intérêt pour ce qui se passe autour d'elle.
« On dirait que je suis incapable de quitter mon canapé. »
« Les rapports sexuels ne m'intéressent pas. »
« J'ai l'impression d'être à bout de nerfs et agité. »

 

Symptômes cognitifs

La dépression peut également faire diminuer notre capacité à réfléchir et peut nuire à notre mémoire.
« Je n'arrive pas à me décider... Je n'arrive pas à prendre des décisions. »
« Je trouve que j'ai beaucoup de mal à me concentrer. »
« J'ai l'impression de souvent oublier des choses. »
« J'ai l'impression de penser au ralenti. »
« J'ai l'impression de ne pas être bon à mon travail. »